Socialisme

De WikiUpLib
Révision datée du 24 août 2018 à 17:32 par Admin (discussion | contributions) (Citations)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Citations

  • "Fondamentalement, le national-socialisme et le marxisme sont la même chose" - A. Hitler
  • "je n'ai jamais oublié que l'objectif inavoué du socialisme - municipal ou national - était d'accroître la dépendance. La pauvreté n'était pas seulement le sol nourricier du socialisme : elle en était l'effet délibérément recherché" - M. Thatcher
  • "La démocratie étend la sphère de l'indépendance individuelle, le socialisme la resserre" - A. de Tocqueville
  • "La magie croit aux transformations immédiates par la vertu des formules, exactement comme le socialisme." - Gustave Flaubert
  • La pierre philosophale du socialisme : rendre honorable la corruption à laquelle ils sont livrés - JF Revel
  • « La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est de leur donner beaucoup de compagnie. » - L.W Reed
  • La supériorité technique du mode de production socialiste planifié sur la production capitaliste est un fait massif et incontestable - Maurice Duverger, Grand Officier de la Légion d'Honneur dans Introduction à la politique. Gallimard. 1964
  • « Le gonflement de l'appareil bureaucratique est l'un des traits immuables du socialisme. » - Vladimir Boukovski (Cette lancinante douleur de la liberté)
  • “Le marxisme et le national-socialisme ont en commun leur opposition au libéralisme et le rejet de l’ordre social et du régime capitaliste. Les deux visent un régime socialiste”. - Ludwig von Mises
  • « Le socialisme, aussi longtemps qu'il reste théorique, est internationaliste, mais sitôt mis en pratique, il devient violemment nationaliste. » - Friedrich Hayek, La route de la servitude
  • « Le socialisme, c’est une attaque tantôt directe, tantôt indirecte mais toujours continue aux principes mêmes de la propriété individuelle ; c’est une défiance profonde de la liberté, de la raison humaine ; c’est un profond mépris pour l’individu pris en lui-même, à l’état d’homme ; ce qui caractérise [les systèmes qui portent le nom de socialisme], c’est une tentative continue, variée, incessante, pour mutiler, pour écourter, pour gêner la liberté humaine de toutes les manières ; c’est l’idée que l’État ne doit pas seulement être le directeur de la société, mais doit être, pour ainsi dire, le maître de chaque homme – que dis-je ! son maître, son précepteur, son pédagogue ; que de peur de le laisser faillir, il doit se placer sans cesse à côté de lui, au-dessus de lui, autour de lui, pour le guider, le garantir, le retenir, le maintenir ; en un mot, c’est la confiscation de la liberté humaine. À ce point que si en définitive j’avais à trouver une formule générale pour exprimer ce que m’apparaît être le socialisme dans son ensemble, je dirais que c’est une nouvelle formule de la servitude… » - Alexis de Tocqueville
  • « Les gens oublient souvent que les nazis étaient des socialistes. En Union soviétique c’étaient des internationaux-socialistes, en Allemagne c’étaient des nationaux-socialistes. Ce sont deux branches du socialisme. C’est la même chose, avec seulement une légère différence d’interprétation. » - Vladimir Boukovski
  • "Les socialistes ont une si haute idée de leur moralité qu'on croirait presque qu'ils rendent la corruption honnête en s'y livrant" - JF Revel
  • "Les socialistes sont pessimistes quant à la nature humaine et optimistes quant à leur capacité à la dresser. Les libéraux, c'est le contraire." - lu sur http://liberaux.org
  • « Les socialistes attribuèrent à la liberté les maux qui provenaient précisément des obstacles que rencontrait l'exercice de la liberté, et ils s'évertuèrent à inventer des systèmes de réorganisation sociale qui n'étaient autre chose, à les examiner de près, que des rétrogressions au vieux régime de la servitude.» - Gustave Molinari.
  • "Le moteur du socialisme c'est la prédation de l'argent des autres" - Dark Punchliner
  • "Le socialisme est une philosophie de l'échec, le credo de l' ignorance et l'évangile de l'envie." - Winston Churchill
  • "Le socialisme ne dure que jusqu'à ce que se termine l'argent des autres." - M. Thatcher
  • "Le socialisme, tyrannie extrême des médiocres et des sots, des esprits superficiels, des jaloux ..." - Nietzsche
  • « Le socialisme est le fantastique frère cadet du despotisme presque défunt, dont il veut recueillir l’héritage ; ses efforts sont donc, au sens le plus profond, réactionnaires. Car il désire une plénitude de puissance de l’État telle que le despotisme seul ne l’a jamais eue, il dépasse même tout ce que montre le passé, car il travaille à l’anéantissement formel de l’individu : c’est que celui-ci lui apparaît comme un luxe injustifiable de la nature, qui doit être par lui corrigé en un organe utile de la communauté. » - Friedrich Nietzsche, Humain, trop humain
  • "Les gens de gauche ont rarement de grands projets. Ils font de la démagogie et se servent des mouvements d'opinion. la gauche tire le haut de la société vers le bas, par idéal d'égalitarisme. C'est comme ça que l'on a fini dans l'abîme en 1940 ... Les socialistes sont d'éternels utopistes, des déphasés, des apatrides mentaux. Ils gaspillent toujours la plus grande partie des crédits. On ne les a jamais vu dépenser efficacement les crédits ... Je n'aime pas les socialistes, car ils ne sont pas socialistes ... parce qu'il sont incapables, ils sont dangereux." - De Gaulle.
  • «Protectionnisme, Socialisme et Communisme, ne sont qu’une seule et même plante, à trois périodes diverses de sa croissance» - Bastiat
  • «Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan
  • "Si la jalousie, l'envie et la haine pouvaient être éliminées de l'univers, le socialisme disparaîtrait le même jour." - Gustave Le Bon
  • Sur le plan des croyances, pour beau­coup de gens, le socialisme a rem­pla­cé de fait le christianisme, l'État a rem­pla­cé l'Église, la lé­gis­la­tion la théo­lo­gie, le mode de pen­sée éta­tique le mode de pen­sée ec­clé­sias­tique. - Dal­ma­cio Negro Pavónf
  • Toute transformation économique devient ainsi dans la communauté socialiste une entreprise dont il est impossible aussi bien de prévoir que d'apprécier le résultat. Tout se déroule ici dans la nuit. Le socialisme, c'est la suppression du rationnel et par là même de l'économie. - Mises, Le Socialisme
  • Un socialiste, c'est quelqu'un qui a lu Marx. Un libéral, c'est quelqu'un qui l'a compris - Ronald Reagan


Quotes

  • "Every socialist is a disguised dictator" - Ludwig von Mises
  • Instead of prosperity, socialism has brought economic paralysis and/or collapse to every country that tried it. - A Rand
  • Social is a weasel word which has acquired the power to empty the nouns it qualifies of their meaning. - Hayek
  • "Socialism is an alternative to capitalism as potassium cyanide is an alternative to water." - Ludwig von Mises
  • « The inherent vice of capitalism is the unequal sharing of blessings; the inherent virtue of socialism is the equal sharing of misery. » - Sir Winston Churchill


Misc


Articles connexes


Liens externes



<addthis />