Tocqueville

De WikiUpLib
Aller à : navigation, rechercher


Citations

  • "Ce pouvoir (de l'égalité) est absolu, minutieux, régulier, attentif et doux. Ce serait comme l'autorité d'un parent si, à l'image de cette autorité, son objet était de préparer les hommes à l'état adulte; mais il cherche au contraire à les maintenir dans une perpétuelle enfance; il est parfaitement content que les gens puissent se réjouir, pourvu qu'ils ne pensent à rien d'autre qu'à se réjouir." - Tocqueville
  • "La démocratie étend la sphère de l'indépendance individuelle, le socialisme la resserre" - A. de Tocqueville
  • "Cet État se veut si bienveillant envers ses citoyens qu’il entend se substituer à eux dans l’organisation de leur propre vie. Ira-t-il jusqu’à les empêcher de vivre pour mieux les protéger d’eux-mêmes ?" - Alexis de Tocqueville
  • ‘La liste des ‘droits’ ne se prolonge pas indéfiniment – le ‘droit’ à l’éducation, le ‘droit’ aux soins médicaux, le ‘droit’ d’accès aux biens alimentaires et immobiliers. Ces droits n’ont rien à voir avec la liberté. Ils ne sont pas des droits, mais une forme de dépendance. Ces droits sont la ration de l’esclavage – le foin et la grange du bétail humain’. ~ Alexis de Tocqueville.
  • Le goût des fonctions publiques et le désir de vivre de l'impôt n'est point chez nous une maladie particulière à un parti, c'est la grande et permanente infirmité de la nation elle-même. - Tocqueville
  • « Le socialisme, c’est une attaque tantôt directe, tantôt indirecte mais toujours continue aux principes mêmes de la propriété individuelle ; c’est une défiance profonde de la liberté, de la raison humaine ; c’est un profond mépris pour l’ individu pris en lui-même, à l’état d’homme ; ce qui caractérise [les systèmes qui portent le nom de socialisme], c’est une tentative continue, variée, incessante, pour mutiler, pour écourter, pour gêner la liberté humaine de toutes les manières ; c’est l’idée que l’État ne doit pas seulement être le directeur de la société, mais doit être, pour ainsi dire, le maître de chaque homme – que dis-je ! son maître, son précepteur, son pédagogue ; que de peur de le laisser faillir, il doit se placer sans cesse à côté de lui, au-dessus de lui, autour de lui, pour le guider, le garantir, le retenir, le maintenir ; en un mot, c’est la confiscation de la liberté humaine. À ce point que si en définitive j’avais à trouver une formule générale pour exprimer ce que m’apparaît être le socialisme dans son ensemble, je dirais que c’est une nouvelle formule de la servitude… » - Alexis de Tocqueville
  • « Messieurs, qu’est-ce qui a brisé toutes ces entraves qui de tous côtés arrêtaient le libre mouvement des personnes, des biens, des idées ? Qu’est-ce qui a restitué à l’homme sa grandeur individuelle, qui est sa vraie grandeur, qui ? La révolution française elle-même. » - Alexis de Tocqueville, Études économiques, politiques et littéraires, Michel Lévy, 1866 (Œuvres complètes, vol. IX, pp. 536-552, p.543.