Bastiat : Différence entre versions

De WikiUpLib
Aller à : navigation, rechercher
(Citations)
(Citations)
Ligne 13 : Ligne 13 :
  
 
* "Parfois la loi défend le pillage et y participe. Parfois la loi place l'appareil entier des juges, de la police, des prisons et des gendarmes au service des pilleurs, et traite la victime - quand elle se défend - comme un criminel." - Frédéric Bastiat
 
* "Parfois la loi défend le pillage et y participe. Parfois la loi place l'appareil entier des juges, de la police, des prisons et des gendarmes au service des pilleurs, et traite la victime - quand elle se défend - comme un criminel." - Frédéric Bastiat
 +
 +
<br>
  
 
==Articles connexes==
 
==Articles connexes==

Version du 16 mars 2014 à 07:37


Citations

  • « Il ne faut attendre de l'État que deux choses : liberté, sécurité, et bien voir que l'on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième » - Bastiat
  • "L’État aussi est soumis à la loi malthusienne. Il tend à dépasser le niveau de ses moyens d’existence, il grossit en proportion de ces moyens, et ce qui le fait exister, c’est la substance des peuples. Malheur donc aux peuples qui ne savent pas limiter la sphère d’action de l’État. Liberté, activité privée, richesse, bien-être, indépendance, dignité, tout y passera." - Frédéric Bastiat
  • "Parfois la loi défend le pillage et y participe. Parfois la loi place l'appareil entier des juges, de la police, des prisons et des gendarmes au service des pilleurs, et traite la victime - quand elle se défend - comme un criminel." - Frédéric Bastiat


Articles connexes


Liens externes



<addthis />