Montaigne

De WikiUpLib
Aller à : navigation, rechercher


Citations

  • « Chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage. »
  • "Combien de choses nous servoyent hier d’articles de foy, qui nous sont fables aujourd’huy?" - Montaigne
  • "Et au plus élevé trône du monde, si ne sommes assis que sur notre cul" - Montaigne
  • Je ne cite les autres que pour mieux exprimer ma pensée - Michel de Montaigne
  • La plus universelle qualité des esprits, c'est la diversité.
  • " La mort est moins à craindre que rien, s'il y avait quelque chose de moins

... Elle ne vous concerne ni mort, ni vif ; vif parce que vous êtes ; mort parce que vous n'êtes plus." Montaigne (*)

  • La multiplicité d'une erreur n'en fera jamais une vérité." - Montaigne
  • « La politesse coûte peu et achète tout » - Montaigne
  • « Les princes me donnent prou s’ils ne m’ôtent rien, et me font assez de bien quand ils ne me font point de mal ; c’est tout ce que j’en demande  » - Montaigne, Essais, III, 9
  • "L'impression de certitude est un témoignage certain de folie et d'incertitude extrême." - Montaigne
  • "L'homme est malmené non pas tant par les événements que par ce qu'il pense des événements" - Montaigne
  • Mon métier et mon art, c'est vivre - Montaigne
  • "Ne pouvant régler les événements, je me règle moi-même." - Montaigne
  • «On construit des maisons de fous pour faire croire à ceux qui n'y sont pas enfermés qu'ils ont encore la raison.» - Montaigne
  • Penser, c'est être à la recherche d'un promontoire. - Montaigne
  • "Qui craint de souffrir, il souffre déjà de ce qu'il craint". - Montaigne, Essais.
  • Savoir est peu de chose, l'essentiel est de savoir tirer parti de ce que l'on sait. - Montaigne
  • Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs - Montaigne
  • "Un enfant, ce n'est pas une urne qu'on remplit mais une flamme qu'on allume." - Montaigne (-> Education)


Quotes

  • Death does not concern you dead or alive; alive because you are; dead because you are no more” Montaigne
  • How many things which served us yesterday as articles of faith, are fables for us today ~ Michel Eyquem de Montaigne
  • "Men are most apt to believe what they least understand." – Montaigne
  • "My life has been full of terrible misfortunes, most of which never happened." - Michel de Montaigne
  • When I quote others I do so in order to express my own ideas more clearly. - Michel de Montaigne


Misc

(*) Montaigne aurait repris ce propos d'Epicure (lettre à Ménécée) :

  • "Accustom yourself to believing that death is nothing to us, for good and evil imply the capacity for sensation, and death is the privation of all sentience"
  • “so long as we exist, death is not with us; but when death comes, then we do not exist” wrote Epicurus to Meneceus

Voir aussi : La mort n'est ni un bien ni un mal : en effet, il faut être quelque chose pour pouvoir être bon ou mauvais ; mais ce qui en soi n'est rien et ramène tout au néant, ne nous abandonne à aucune Fortune : en effet, les maux et les biens s'exercent sur la matière. La Fortune n'a pas prise sur ce que la Nature a laissé échapper et celui qui n'est plus ne peut-être malheureux. - Sénèque, Consolations (trad. Colette Lazam).


Montaigne is “the quintessential blogger,” declared Andrew Sullivan, who writes for The Atlantic, someone who dared “to show how a writer evolves, changes his mind, learns new things, shifts perspectives, grows older.”

Montaigne raised questions rather than giving answers. He wrote about whatever caught his eye: war, psychology, animals, sex, magic, diplomacy, vanity, glory, violence, hermaphroditism, self-doubt. Most of all, he wrote about himself and was amazed at the variety he found within. “I cannot keep my subject still,” he said. “It goes along befuddled and staggering, with a natural drunkenness.” His writing followed the same wayward path.
In doing this, he rejected almost every literary virtue the French were to hold dear for the next few hundred years: clarity, rigour, beauty, and elegance. Yet his rebellious style gave him immense appeal to British, Irish and American authors. For more than 450 years, they took inspiration from Montaigne and his meandering charms.


Articles Connexes


Liens externes